votre pied et la chaussure de ski


Votre problème de  pied et la chaussure de ski

Comme précedement décrit, chaque personne a un pied unique, mais la chaussure de ski  a une forme standard auquel le pied doit se configurer et s’adapter  afin de réduire les conflits possibles lors de vos journées sur les skis.

Apprenez à mieux connaitre vos pieds et les problèmes fréquents & les solutions que TOTAL FEET  vous propose dans le domaine de la chaussure de ski.

Rappel 

nos pieds supportent l’ensemble de notre masse corporel et permet de nous déplacer.
En appui statique  Il repose sur le sol en 3 poids d’appuis qui sont :

le talon 50% du poids du corps
le gros orteil  35% du poids du corps
la base du petit orteil 15% du poids du corps
Afin de se déplacer ,contrôler nos mouvements de contact sur le sol , chaque pied comprend  3 voutes indépendantes :
la voute interne qui part du talon vers le gros orteil . Sa fonction est de stabiliser le pied dans les mouvements  jouer rôle d’amortisseur et d’épouser le terrain
La voute externe : qui part du talon au petit orteil. Sa fonction est  servir de rail de guidage lors du pas de la marche ou course.
La voute antérieure : Elle est transverse partant du gros orteil vers le petit orteil. C’est une voute propulsive, d’élancement permettant de passer d’un pied sur l’autre
Chaque pied travaille de façon indépendante, en fonction de sensations que les capteurs situé dans la plante du pieds transmettent aux muscles  et s’adaptent de façon instinctive et immédiate ( proprioception )
Pour résumer de manière simpliste et imagée, le pied fonctionne comme un cardan de votre voiture et les muscles  des voutes sont les ressorts de vos amortisseurs
Maintenant, on va faire le tour du propriétaire, et un petit bilan personnel 

Etat des lieux
Regardez les premier concernés :

Vos pieds.  Observer  leur forme  sous toute les coutures en commençant  par le bout
Av pieds et les orteils  : quel est sa forme : large, moyen ou fin «  la baguette de pain » Sont il de même longueur ?
Les orteils :   leur forme fait un arc de cercle ou le 2ième plus long que le gros orteil ( pied grec)
le cou de pied :  large , tombant vers l’intérieur ou  cambré et rigide  C’est lui le souci pour bon nombre de skieurs : dès que l’on veut serrer la boucle du cou de pied, on a froid aux pieds ( le sang ne circule plus de façon optimale) et des crampes

La Cheville : Tout comme un cadran de voiture, elle doit assurer la transmission des angles, de la puissance de la jambe, s’adapter au profil du terrain. Dans la chaussure, il lui faut de la place, être confortablement maintenue au niveau des malléoles, ne pas être comprimé en appui avant ou avec le contact de l’arrière de la chaussure
Comment sont vos malléoles : leur forme, Malléole interne ou externe plus saillante que l’autre ? Il y a-il une protubérance osseuse sous la malléole interne  «  double malléole »
On se trouve devant un pied faible qui aura tendance à s’affaisser lors de la prise de carre Ce problème aura tendance à s’amplifier en cours de saison avec le tassement de la mousse du chausson interne

Enfin  le bas de jambe : mollet fins «  mollets de coq » ou alors large, voire très larges  "pylône de télésiège". C’est le problème N°  1 chez la femme  Le collier doit pouvoir s’adapter afin de vous permettre d’avoir un serrage uniforme qui ne va pas avoir une influence négative sur la tenue du talon. Par chance tous les fabricants ont adaptés leur construction de chaussures femmes ( collier + bas et évasé ) afin de ne pas compromettre le travail des muscles postérieures de la jambe féminine

 

Quel type de pied avez-vous ?
Apprenez à connaitre votre forme de pied  En sortant de la douche ou de la baignoire,  examinez l’empreinte de votre pied  humide sur le sol
Il existe 3 formes de pieds :

Le pied « normal » ou pied « méditerranéen » C’est la forme de pied typique des pays méditerranéen  ( France, Espagne, Italie, Autriche, Allemagne, Belgique etc..)  . La taille moyenne est généralement comprise pour l’homme entre 39  et 42 ; 36 à 38 chez la dame. Sa structure  est plutôt étroite : 

 talon fin , tendon d’achille saillant et étroit .
Cheville fine avec des malléoles interne et externe saillantes
Une charpente musculaire homogène avec une voute interne bien formée, flexible et tonique
Un cou de pied généralement légèrement cambré.
Un avant pied fin ou moyen
C’est le pied idéal pour les mocassins italien, la forme  chaussure de ville  des années 50 à 80

 

 

Le Pied Plat

C’est le pied   des pays scandinaves  ou nord américain  . Un pied  affaissé avec une  charpente musculaire dite  faible ,favorisant une instabilité lors des appuis . Les muscles sont moins toniques et assez élastiques.. Avec l’évolution de notre mode de vie  ( sédentarisation) , ce pied a tendance a devenir plus commun au sein des populations  des pays industrialisés..

La taille moyenne varie selon des situations géographiques : 42 à 45  pour l’homme , 38 à 40  pour la dame

Sa  forme générale est plutôt rectangulaire  avec un avant pied relativement large voire extra large
le talon est rond avec un tendon d’achille peu apparent
La cheville a tendance à partir en dedans , la malléole interne « tombe » vers l’intérieu
La charpente musculaire est souple, les muscles plantaires sont plus détendus que pour le pied normal , avec une voute interne relativement peu formée
C’est le pied de la « géneration basket » , qui se sent généralement confortable dans les chaussures non contraignantes  dans la zone de l’avant pied
 

Le Pied Creux

Le pied creux  est un pied rigide, avec peu de surface d’appui. Elle se limite à la base du talon et  l’avant –pied . Les muscles du pied sont en tension constante.  Cette tension des muscles donne une forme très caractérisé au cou de pied : il est haut  et très rigide. La voute interne est très tonique. Une voute externe aussi très tonique  On peut constater des orteils  en griffe ou en marteau ( contraction des muscles et  tendons releveurs propres des orteils)
La voute transverse de l’avant pied est généralement convexe  avec des hyper appuis  sous les tête métatarsiennes  C’est généralement un pied avec une flexion dorsale très limité de par la raideur du tendon C’est le pied le plus compliqué à chausser : il n’est pas du tout compatible avec les formes de chaussures de ski dite normale  ni avec les contraintes mécanique que la chaussure de ski  peut exercer sur le pied : serrage des boucles sur le cou de pied…. Entrée et sortie du pied de la chaussure

 

 

 

 

 


 

 

 

les solutions


Le pied normal 

 Le talon qui flotte dans mes chaussures de ski 
Douleur sur le cou de pied
Douleur  au niveau de la voute plantaire dans les chaussures de ski ou randonnée
Douleur au niveau de l'avant pied dans la chaussure de ski ou randonnée

 

Le pied plat 

Douleur au niveau de la malléole interne
Douleur sur la bordure externe du pied
Crampes  sous la voute interne 
J'ai les jambes en X 

 

Le pied creux

Brulures sous l'avant pied
Douleur au niveau des malléoles dans la chaussure de ski 
Les jambes en O
 

Les problèmes communs 

Hallux Valgus  ou déformation de l'avant pied 
Les mollets forts dans la chaussure de ski 
J'ai toujours froid aux pieds dans la chaussure de ski