Service Pro Moniteurs, Pisteurs

Que vous soyez un  moniteur de ski ou un pisteur secouriste dès les premières neiges, jusqu’à la fermeture de la station, vous êtes constamment  sur les skis. Pour les  pieds, leur espace vital se trouve confronté  au volume chaussant :
la forme de coque, les problèmes de conflit généralement au niveau de l’avant pied : bordure ext au niveau du 5ième métatarsien, cou de pied et pourtour talon. Il faut aussi rajouter les variations de températures qui auront une influence sur la raideur de la coque donc du serrage.
Le style de ski avec les débutants ou avec des élèves skieurs confirmés, ouverture de slalom  demandera des appuis des pieds différents
Tout cela pendant 400 à 750 heures durant la saison. Vous êtes des « marchand de virages » d’où  l’importance capitale d’avoir une bonne chaussure de ski adaptée à votre morphologie.

" quand t'es mal, t'es pas bien...! On pourra  toujours enseigner avec un gros rhume ou la goutte au nez, mais avec des problèmes à l'avant pied ou au talon tel que  des bursites ou exostoses  généralement dûs à des chaussures mals adaptées à nos pieds: impossible de planter un virage  ( parole d'un  moniteur de ski à Val d'isère )

TOTAL FEET  vous propose  de vous accompagner dans le choix et adaptation de votre outil de travail.Elle sera sélectionné  parmi le choix de Total Feet  en fonction de vos critères morphologiques et votre besoin en tant que chaussure d’enseignement. Si vous êtes avec des classes « débutants » votre besoin sera différent  que pour les cours compétition.

Prenez soin de vos pieds 

Si votre pied commence à ressembler à ceci :

. C'est le début d'un calvaire pour toute la saison. Generalement décrite  comme "le 6ième orteil " je lui préfère le nom de  "la bosse du marchand de virage". Les ski room des écoles de ski , au cours de la saison,sont plein d'exemples de moniteurs ou monitrices victimes de ceci  quelque soit la station C'est une bursite inflammatoire de M5 ( petit doigt de pied) quii est occasionné par un frottement cutanée de cette zone du pied dans la chaussure de ski . 
Ce conflit provient  généralement:

  1. Chaussure ou volume chaussant non adaptée à sa morphologie de l'avant -pied: La pointe de cette bordure du pied  est en appui direct ( en conflit) A chaque virage lors de la prise d'appui du pied, un petit glissement ou compression vient agresser la surface du petit orteil. Un un peu comme si l'on frotte cette zone continuellement avec une râpe.
  2. boucles du sabot sont trop serrées . On réduit le volume interne , on augmente les pressions en bordure ext du pied : la chaussures est soit trop grande, soit trop volumineuse sur l'avant du pied
  3. On enseigne avec ses chaussures compétition des cours débutant ou petit niveau : le chaussant compétition  qui est generalement pour une performance pure dans les piquets , n'est pas adaptée à l'enseignement du chasse neige ou du planté du baton 8 heures par jour 

Il faut agir vite!!

1- La chaussure de ski :

Avez vous une chaussure bien adaptée à votre profli de votre pied ? Est elle suffisament large ? Est elle adaptée à votre besoin d'enseignement?
 Trouver un bootfitter qui a le materiel necessaire pour modifier  la zone  de l'avant pied de la coque .Il faut  decharger localement la zone  de conflit de la bordure externe de l'avant pied. 
Vous pourrez aussi faire un chausson sur mesure et semelle sur mesure afin de mieux répartir les appuis du pied sur l'ensemble du lit plantaire

2- Le pied:

Il existe de nombreuses  solutions para médicales , mais voici une recette de grand -mère 100% naturelle qui m'a été donnée il y a 6 ans, que je recommande à toutes les personnes  après avoir modifiés les chaussures qui  sont affectées par ce problème. Le retour est excellent , presque miraculeux.C'est aussi recommandé  à titre préventif 

Bain de pieds (ou mains) au céleri  3  fois par jour, faites un bain de mains ou de pieds pendant 20 à 30 minutes dans :
- une décoction chaude de céleri-rave avec ses branches (250 grammes environ pour 1 litre d'eau froide que vous ferez bouillir pendant une petite heure); après ce bain, séchez immédiatement les parties atteintes avant de les envelopper dans un lainage.
Au bout de trois jours, vos engelures auront miraculeusement disparu. Mais le côté encore plus extraordinaire de ce traitement (et pour lequel aucune explication médicale rationnelle n'a pu encore être donnée) c'est qu'il y a également neuf chances sur dix pour que, par la suite, vous ne souffriez  plus d'engelures

Pensez à hydrater vos pieds Le soir apres votre douche ou bain , prenez 2mn afin de réhydrater la peau et capiton plantaire. Tout au long de la journée enfermées dans la chaussure de ski , ils souffrent plus que vos mains dans les gants.
Total Feet recommande et vend  la crème PEDI MED  des laboratoires Pierre Fabre

 Votre pied ressemble  à celui ci : C'est trop tard !!!!!!!

On passe alors  en mode "survie "

 ​1- Sacrifier une paire de chaussure de ski  pour finir sa saison : Evidement dans le chausson avec rembourrage de décharge  sur le pourtour sur le chausson ( on fait un trou ).+ Deformation localisé  de la coque au maximum afin de bien  liberer cette zone.
2- Enseignement du ski en chaussure de randonnée
3- Pharmacie ou consultation médicale pour traitement cutané approprié

4- Un max de temps pieds nus en dehors de chaussures de ski pour favoriser  la cicatrisation
5- Durant l'intersaison la zone  agressée aura le temps de guérir , la couche cutanée se cicatrisera , mais vous aurez toujours des séquelles à la moindre agression ou conflit l'hiver suivant.
6- Dès l'automne , commencer à planifier votre achat de chaussure de ski  en la faisant modifier  à sa forme de pied comme chaussure de travail.  

 

Quelques témoignages de pro

« Le ski étant un sport de glisse et de sensation, la chaussure est vraiment l’élément déterminant dans les transmissions des mouvements vers les skis, et de leurs efficacité.Quelle que soit votre chaussure et votre morphologie, Mark est capable de vous confectionner une semelle ou un chausson adapté, afin de trouver un confort au quotidien en plus d’une efficacité décuplée.
Indispensable pour tous les professionnels travaillant en chaussure de ski. »
 Eric GRAVIER  Directeur technique Syndicat National des Moniteurs du Ski Français

 

 

 

 

C'est magique , je revis .....

je skie depuis l'âge de 4 ans , j'ai fait beaucoup de compétition et je suis monitrice depuis 25 ans.
J'ai découvert MARK par le bouche à oreille.
J'ai souffert d'une périostite pendant la saison d'hiver et je n'ai pas arrêté le travail.
J'ai un pied petit mais très large, j'avais des engelures , je n'ai plus aucun problème.
Je sens une véritable différence  avec les semelles au niveau précision. C'est magique, je revis, je skie avec beaucoup plus de plaisir à 95% sur les pistes.
Je skie du 1er décembre au 8 mai , chaque année, sur glacier pendant l'été et l'automne et le confort est identique.
je confirme la formule "quand on est bien dans ses chaussures tout va" Quel bonheur!

Cecile Magnin  ESF Val d'Isère 

 

130 

c'est pas le flex de mes chaussures!
mais le nombre de jours où je prends mon pied dans les chaussures
adaptées par Mark.C'est un technicien passionné et perfectionniste  qui est à l'écoute des riders.
Grace à son savoir-faire, je peux allier confort, ressenti et précision durant la saison.
Laurent PERRENOUD , moniteur de ski indépendant freeride, Haute Nendaz, Valais, Suisse  www.skiforyou.ch

 

 

 

 

 

Mark est vraiment un magicien des  pieds, surtout s'ils sont hors normes..... 

… A voir absolument si vous travaillez en chaussures de ski, si vous êtes compétiteur (ski de piste comme rando), où même skieur occasionel pour un maximum de confort …
Pour moi, il n’adapte pas votre chaussure  à votre pied mais repense carrément la chaussure pour vous !!!

Stéphane RENAUD Pisteur secouriste Super Chatel (FR)  & les Daiblerets (CH)
Stéphane porte les chaussures de ski de fin octobre à mi mai  pour le travail et pour son ski plaisir